AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiche Complète de n°7 { en cours }

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaoru
| Membre n°7 |
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Job / What do you do ? : Je démembre, déchiquette, décime, détruit ...
Your Citation : " Vraiment, vous pensez ? C'est bizarre, car je ne pense guère comme vous ... "
Armes : Scalpels et Dagues de Glace
Date d'inscription : 22/11/2008

Informations Rp
Relations :
Compte en Banque: 100 écus
Aide à la Vie du Forum:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Fiche Complète de n°7 { en cours }   Jeu 18 Déc - 18:09

Voici la fiche de Masque ( puisqu'il faut bien le faire un jour Razz )


    Identité

    ■ Nom : /// ( n'en a pas, il n'y a pas eu droit )
    ■ Prénom : Kaoru
    ■ Surnom : Anselm l'Alchimiste
    ■ Date de naissance : Milieu du Moyen Age, date précise inconnue
    ■ Age : Des centaines d'années ( + / - 600 / 700 ans )
    ■ Sexualité : N'en a plus depuis la perte de sa bien aimée, mais hétéro à la base
    ■ Race(s) : Humain possèdant des prédispositions à la magie

    ■ Métier : Ancien " magicien " roi, en fait, ancien disciple d'un célèbre alchimiste
    ■ Lieu de naissance : Un petit village d'un monde pour ainsi dire inconnu
    ■ Univers où vous avez débarqué : Pour la première fois, Watery World, mais il voyage librement parmi les mondes
    ■ Signe astrologique : Balance mais l'ignore
    ■ Famille : Deux parents qui l'ont vendu, et une multitude de frères et soeurs. Tous sont morts à présent.

    ■ Armes :

    Scalpels, sabres de glace, éléments chimiques du tableau périodique

    Description

    Physique :



    Kaoru est d'apparence un jeune homme d'environ 17 ans, mais en a en fait quelques centaines. Il possède de longs cheveux gris clairs - blancs, qui encadrent son visage d'une manière assez élégante. Ses grands yeux sont bleu ciel, et ses traits assez fins, mais on ne les voit pour ainsi dire jamais à cause de son masque et de son bandeau. Il est resté jeune grâce à un élixir de longue vie et à la magie des ténèbres, cependant son esprit a vieilli lui aussi. Il mesure un mètre 80, il est donc dans la moyenne, et pèse 69 kilos pour être exact, mais il s'en fiche totalement. Ce n'est pas réellement une boule de muscles saillants, cependant il est assez bien bâti ce qui lui permet d'assèner de puissants coups. Il chausse du 45. Une large cicatrice lui barre le torse, cicatrice causée par la fureur du roi qu'il servait à l'époque, après qu'il lui eut demandé la main de sa fille. Cette cicatrice, qui ne lui fait plus mal depuis longtemps, part de son épaule gauche jusqu'au bas de son ventre à droite.

    • Particularité physique :

    Ses cheveux blancs - gris clairs assez longs, et sa cicatrice.

    • Tenue Vestimentaire :

    Il est plutôt sobre et pour mieux se fondre dans les ténèbres, il a du en adopter l'apparence. C'est ainsi donc qu'il revêt souvent une longue cape noire aux attaches argentées, qu'il possède depuis des années et qui ne semble pourtant pas usée. Et pour cause : elle est faite de ténèbres et c'est au simple contact de Kaoru que cette cape se recharge et se restaure. Si elle est assez élégante, il porte d'autres vêtements bien plus colorés et vifs. Il s'agit d'un gilet blanc, argenté et jaune, sur un T-Shirt lui même jaune flashant. Il possède également un pantalon noir et gris, et des protèges bras noirs et blancs. Ses chaussures sont tout comme ses autres vêtements, soit noires, argentées et jaunes. Il porte un long bandeau noir qui lui dissimulent les yeux.

    • Accessoires :

    Un bandeau qui lui cache les yeux, malgré tout il peut continuer à voir grâce à ses pouvoirs.

    • Transformations :

    Voir fiche technique ... ( m'en souviens pas dans l'immédiat xD )

    Caractère :

    Avant, Kaoru était un garçon certes sérieux mais tout de même gentil et attentionné. Il possèdait une certaine joie de vivre et un humour très dévellopé, mais ils sont morts avec la personne qu'il aimait. Il est devenu cynique, noir, presque mauvais, mais en réalité, la lumière n'a pas tout à fait quitté son coeur. Toute fois, pour accomplir son but, il a du se tourner vers les ténèbres, car sans celà il ne pourrait pas atteindre la puissance nécessaire pour essayer de faire revivre son amie. Il est donc à présent assez sombre, et il a perdu toute joie de vivre, en réalité la seule chose qu'il lui reste est la pensée de revoir un jour la personne qui comptait le plus pour lui. Il déteste la bêtise et le désordre plus que tout. Contrairement à certains de l'Organisation, il n'apprécie pas particulièrement faire souffrir les autres.

    • Phobie : Ne pas atteindre son but
    • Passions : La Sciences
    • Aime : La Sciences, et rien d'autre ...
    • Aime pas : Tout. Il n'a plus goût à la vie depuis la perte de son aimée
    • Vilaine Manie / Tic : Etre cynique
    • Comportement envers les autres :

    Très solitaire, il ne se lie de confiance avec personne. Il déteste parler, perdre du temps à connaitre les autres, selon lui çà ne sert à rien. La seule chose qui pourrait le toucher est l'image d'un couple qui souffre, sinon, il se fiche de tout le monde, même des autres membres de l'organisation. Bref, il n'est pas social, car çà n'a aucun sens ni aucun but, selon lui.

    Histoire

    Histoire : (minimum 20 lignes)



    Kaoru était un jeune garçon lorsque ses parents, ayant déjà eu plusieurs enfants, décidèrent de le vendre à un alchimiste qui décida d'en faire son apprenti. Certes, il apprit beaucoup de l'homme, mais ce dernier n'était pas aussi brillant que çà et le maltraitait de temps à autres, lorsqu'il était fatigué ou tout simplement mal luné. Malgré tout, Kaoru devint un alchimiste particulièrement doué, inventant de dizaines de formules et découvrant de nouveaux ingrédients, et ce seulement à l'âge de 17 ans. C'est cette année que sa vie bascula entièrement. D'abord, son maître alchimiste décèda lors d'un accident malencontreux alors qu'il tentait de mélanger deux éléments chimiques. Et, ensuite, il fut engagé par le roi des contrées environnantes qui le nomma pompeusement " bouffon du roi ". C'était lui qui, en effet, devait se charger de distraire le roi par des petits tours assez impressionnants tout de même, comme par exemple changer un liquide de couleur ou produire de la fumée aux couleurs de l'arc-en-ciel. C'était tout ce que lui demandait le monarque, en échange de quoi, il avait ses appartements tout au bout d'une tour, où il était libre d'encore se perfectionner avec le matériel de son défunt maître. Mais, s'il était très intéressé par les livres, Kaoru avait à l'époque autre chose en tête : la belle, jeune et gracieuse fille du roi, qu'il regardait de temps à autres se ballader dans le jardin, à l'ombre de son ombrelle. Au premier regard, il était tombé amoureux d'elle, mais évidement, leurs deux situations n'étaient que bien trop opposées et jamais le monarque n'accepterait de lui cèder la main de sa fille. Ainsi donc, cet amour secret et peut-être à sens unique dura quelques semaines, jusqu'à ce qu'un jour, une épydémie touche mystérieusement le château. C'était une occasion plus qu'inespèrée ! Il concocta un remède et, pour atteindre son but, attendit que le roi lui-même en fut touché. Et, lorsque ce fut le cas, il lui offrit son remède salvateur, le guérissant ainsi. La décoction fut répendue dans tout le royaume et une grande fête en l'honneur de Kaoru fut organisée, pour le remercier de tout ce qu'il avait fait. Et c'est ce jour-là qu'il commit l'erreur de sa vie : en plein banquet, il demanda la main de la princesse. Il n'avait pas compris une chose, malgré toutes ses facultés : le roi était presque fou d'amour pour son unique fille, et JAMAIS il ne la cèderait à quiconque, et surtout pas à un " gueux " ne possèdant même pas de nom de famille. Ses traits se peignirent de fureux, son visage devint rubicond, et il s'empara de sa rapière. D'un mouvement, il trancha de haut en bas Kaoru, qui, surpris, n'eut le temps de rien faire. Le sang gicla, un silence de mort tomba sur la salle et la pauvre princesse ouvrit les yeux et resta bouche bée, tandis qu'elle perdait toute couleur. Ce que tous ignorait, c'est qu'elle aussi aimait Kaoru ... mais elle ne put rien faire. Dans sa colère mais pour ne pas paraître ingrat aux yeux de son peuple, le monarque ordonna de jeter le gueux dans un fossé, mais ne l'achèva pas, heureusement. Ou malheureusement ? Car Kaoru possèdait sur lui une sorte d'onguent qui lui sauva la vie in extremis, et il fulmina sa rancoeur dans une auberge non loin du chateau de ce père opposé à l'amour qu'il éprouvait sincèrement pour sa fille. Il décida donc d'élaborer un plan qui lui permettrait d'arracher son amour des griffes de son père atteint visiblement de folie. Il comprit que le seul moyen était de l'enlever, avec ou sans son assentiment. Malheureusement, la surveillance s'était rapprochée autour d'elle depuis ce jour et plus jamais elle ne sortait sans au minimum quatre gardes royaux, des assassins mortels formés pour protèger au plus près la famille royale. Le mieux était donc ... la nuit, dans sa chambre ! Mais il ne doutait point du fait que même la nuit, la porte de sa chambre était gardée. Et elle dormait donc une haute tour ... l'escalade serait donc forcée. Son plan formé dans sa tête et sa blessure peu à peu guérie, il décida que le lendemain, le coup serait tenté. La nuit, tout de noir vêtu, il se retrouva au pied de la tour, qui, par chance, n'était pas gardée. Il s'enduit les mains d'un produit qui collerait légèrement au mur, et il commenca à monter. En quelques minutes, il parvint dans la chambre de la princesse qui ... cria de surprise. La main de Kaoru fusa pour l'empêcher de crier mais trop tard, et des gardes pénétrèrent dans la pièce, leurs armes sorties, tandis que les deux amoureux se dressaient l'un à côté de l'autre. Le jeune alchimiste repoussa les deux gardes, qui tombèrent et roulèrent tout le long des escaliers. Ils s'écrasèrent quelques mètres plus bas, assommés mais non morts. Par où s'enfuir ? Par la fenêtre ? Kaoru s'y dirigea pour voir les lumières s'allumer à tour de rôle, l'alerte avait été donné au chateau. La fuite était la seule solution. Il se tourna vers la princesse dont le visage était à nouveau bien pâle, mais elle ne semblait pas fâchée que Kaoru vienne l'enlever de ce père trop protecteur. D'ailleurs, c'est lui qui arriva en trombe dans la pièce, armé de sa rapière et se lanca vers Kaoru. La princesse hurla quelque chose et voulut faire un pas en avant, mais marcha sur sa robe et tomba vers son père et son épée. L'arme se ficha en plein dans son coeur. Le jeune homme poussa un cri de rage et de désespoir, prenant la jeune fille dans ses bras et pleurant. Le roi, lui, tomba à terre, le corps secoué de spasmes, en larmes, et recula jusqu'au mur tout en tremblant. Le visage de Kaoru s'assombrit tandis que son coeur explosait en morceaux. Il arracha la rapière du coeur de sa bien aimée et trancha la gorge du père qui avait par accident tué sa seule et unique fille. Il s'enfuit dans la nuit avec le corps de celle qu'il aimait par dessus tout, laissant le chateau sans roi ni dirigeant à présent.

    Il déposa le corps de sa bien-aimée sur la surface d'un lac, et elle se mit à glisser dans l'eau doucement. Bientôt, son corps fut entièrement immergé et elle reposa pour toujours en cet endroit. Kaoru laissa choir une goutte de liquide réfrigérant dans la surface aqueuse qui gela immédiatement. Et c'est là que nacquit l'obsession du jeune garçon : acquérir assez de savoirs, de pouvoir, pour pouvoir faire renaître de ses cendres sa fiancée. Nul ne sait avec exactitude par quel monde passa Kaoru ensuite, ni comment il fit pour survivre. Nul ne put compte tous les cadavres qu'il laissa derrière lui. Tout ce qu'on pouvait savoir, c'était une chose : qu'à présent, un assassin dont les yeux étaient cachés par un bandeau noir errait de villes en villes, de contrées en contrées, de mondes en mondes, cherchant par n'importe quel moyen à possèder la force la plus grande possible. Ce que tous ignoraient, par contre, c'était le pourquoi de ce bandeau : si son corps et son coeur pouvaient être bercés par les ténèbres, ses yeux, quant à eux, ne pouvaient mentir ... une infime trace de lumière brillait encore dans son coeur. Maintenant, et pour toujours ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche Complète de n°7 { en cours }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Cours d'harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ♦ Passport ♦ :: Fiches de Personnage-
Sauter vers: